La trousse du voyageur


Retour à la liste

16 février 2016

Vous partez pour une destination lointaine au soleil, il vous faudra prendre quelques précautions si vous êtes atteint d’une maladie chronique, ou si vous êtes en bonne santé prévoir quelques médicaments pour faire face aux petites situations d’urgence.

first aid kit

Vous souhaitez vous constituer une trousse de premier secours :

La trousse de secours

Pour les personnes souffrant d’une maladie chronique, prenez vos ordonnances avec vous. Gardez vos médicaments dans votre bagage à main et consultez votre médecin avant de partir. Ce dernier pourra vérifier si votre traitement n’est pas photosensibilisant par exemple. Faites attention à la température de conservation des médicaments (comme l’insuline ou les médicaments nécessitant de rester à des températures entre 4°C et 8°C).

 

Des vaccinations et médications particulières sont obligatoires ou fortement recommandées pour certains pays.

Outre le DTP[4] qui doit être à jour votre médecin  pourra vous proposer d’autres vaccins ou vous orienter vers des centres de vaccinations ou consultation du voyageur.

Citons les vaccins contre la fièvre jaune, l’encéphalite japonaise, l’encéphalite à tiques, contre les méningites (voyage pour la Mecque), les hépatites A et B, la typhoïde, le choléra, la rage et même la grippe.

Pour les médicaments spécifiques il s’agira des médicaments en prophylaxie du paludisme.

 

Toutes les recommandations varient d’une année sur l’autre votre médecin, votre pharmacien seront en mesure de vous conseiller, et votre médecin pourra vous orienter ou prescrire les vaccins et/ou antipaludéens nécessaires.

 

Quelle que soit la destination pensez à vérifier vos assurances, vous munir de la carte de sécurité européenne pour un voyage dans l’union, et scanner vos documents administratifs (passeport, réservation train, carte d’assurance…) et médicaux que vous vous serez envoyés sur une boîte mail consultable de n’importe quel point disposant d’internet.

 

 

Une fois sur place et pour éviter la « tourista » diarrhées aigües du voyageur, quelques règles d’hygiène s’imposent :

  • Prenez une fois par jour un adsorbant et des probiotiques ;
  • Lavez-vous souvent les mains, avant les repas et après votre passage aux toilettes ; en l’absence d’eau et de savon, utilisez un gel ou une solution hydro alcoolique ;
  • Ne buvez que de l’eau en bouteille fermée ou ouverte devant vous ;
  • Evitez les glaçons, les glaces et l’eau du robinet même pour vous laver les dents ;
  • Ne mangez pas de légumes crus, ni de fruits sauf ceux que vous pouvez peler vous-même ;
  • Évitez les jus de fruits frais préparés de façon artisanale (attention au jus d’orange pressé) ;
  • Ne mangez que de la viande, des œufs, du poisson et des crustacés bien cuits ;
  • Évitez de consommer de la nourriture vendue dans la rue sauf si elle est bien cuite et le récipient encore fumant ;
  • Le lait doit être pasteurisé ou bouilli ;
  • Évitez les fruits de mer et les plats préparés consommés froids car ils ont pu être mal conservés ;
  •  Ayez une bonne hygiène corporelle : lavez-vous au savon, séchez-vous bien et appliquez un antiseptique si vous avez une blessure cutanée ;
  • Si vous êtes enceinte, consultez votre médecin si vous devez voyager ;

 

A votre retour surveillez des signes comme la fièvre, des diarrhées, des fatigues intenses.

 

 

Haut Conseil de la santé publique. Recommandations sanitaires pour les voyageurs, 2015. Bull Epidemiol hebd. 2015;21-22:403-404.

http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=503

http://www.who.int/ith/fr/

 

Sites internet consultés en janvier 2016

[1] Intramusculaires

[2] Sous-cutanées

[3] Soluté de réhydratation oral

[4] Diphtérie Tétanos Poliomyélite

 

Dans tous les cas demandez toujours conseil à votre médecin, cette fiche ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale.